Trophée 1300 Mitjet - Anneau du Rhin 2k17

Rallye, Slalom, Circuit...

Trophée 1300 Mitjet - Anneau du Rhin 2k17

Messagede nadri » 07 Juil 2017, 19:50

Salut les vroumeurs !

Un peu de retard pour le CR de la 3ième manche du TTE (on a fait l'impasse la 2nd qui était à Lédenon :oops: ).

Du mieux concernant le nombre d'engagés après le score abyssal de Lédenon (8 dont 1 Evo) : 15 équipages, dont 4 Evo. Changement notable, pas de course longue, mais retour au format "classique" : 4x20 minutes. :lol2:

Tout ça sur le circuit de 4 km de l'Anneau du Rhin, à Biltzheim dans le Haut-Rhin. Format sur 3 jours : essais libres le vendredi et courses/qualifs le samedi/dimanche. Pour la Mitjet, qualifs le samedi matin, course 1A juste après, course 1B à 13h, course 2A à 15h et course 2B le dimanche matin à 9h, l'endurance de 4h des berlines démarrant juste après.

A noter qu'en plus des traditionnels TTE, Free Racing, Proto et donc Mitjet, cette manche accueille une manche du 2CV Racing Cup avec une course d'endurance de 6h ! Vous allez me dire, mais késako que ce truc ? :--:
Eh bien, ce sont des courses d'endurance (3, 6, 12 et même 24h à Snetterton et à Spa) qui nous viennent de chez nos amis les belges ! La grosse particularité, c'est qu'ils roulent en... dans le mille, des 2CV (ou Dyane) ! :ooo: Il y a, bien-sûr, plusieurs catégories, allant de la "série" aux hybrides re-carrossées et animées par des bicylindres 850cc BMW, "préparés" à environ 90 cv. La banane quoi :ddr:
A noter l'introduction d'une nouvelle catégorie cette année, les C1 Racing Cup. Grosso modo, après s'être soulagé de 6500€ HT (sans compter le prix de l'auto), on arrive à une C1 qui fait 800 kg pour 80 cv, et qui est "apte" à participer aux meetings des 2CV Racing Cup. :mdr: Je ne reviendrais pas dessus (on peut toujours discuter du prix du kit VS l'engin au bout) mais en perfo, c'était derrière les 2CV Hybrides (mais qui coûtent un bras + un œil à entretenir).

Pour en revenir à nos moutons, la team Mitjet était assez réduite, n'étant composée que de Clément et de votre serviteur :lol2: Je ne vous fait pas un schéma pour savoir qui va conduire : une grande première pour moi et un succès (podium en 2014) à capitaliser pour Clément :D
Cependant, si la team Mitjet du CR Team affichait effectif réduit, celle du TTE était au presque complet ! En effet, la RCZ R cupifiée est engagée pour participer aux 4h d'endurance berline, avec aux commandes les deux Stéphane (Caillet et Zagula) et ... Clém ! Qui s'est challengé un bon coup en doublant Mitjet/TTE ! :beer:

Bref, place aux choses sérieuses. :lol2:

Mardi 19/06
On continue sur de bonnes bases, la Mitjet est en effet pas loin d'être prête à l'heure. Bon en vrai, on est quand même un peu plus raccro que la dernière fois... :devil:
Au menu par rapport à la conclusion du Val de Vienne : changement du triangle inférieur gauche qui avait tordu, changement des deux amortisseurs avant (à cause du gauche qui a tordu également), changement du réservoir par un tout beau (valide jusqu'en 2022 :44: )...
Et surtout, une grosse passe de "fibrage" sur la coque qui commence (c'est un euphémisme) à accuser le poids des ans... :lol:
Bien entendue, une bonne grosse de journée de réglage a été réalisée à Lurcy Lévis avant :D J'en profite pour un big up à Philippe pour le coup de patte ! :35:
Cette fois, c'est l'Evasion qui se colle au transport. Puis, comme c'est 2017, on décide de se mettre bien et on recharge la clim, histoire de pas mourir de chaud durant le trajet :mdr:

Jeudi 23/06
Décollage sous les 16h30-17h, arrivée sous les 23h chez une grande fan du CR Team, qui nous a hébergé tout le WE ! Un grand merci à elle :beer:
RAS, mis à part les quelques tentatives de Clém pour réussir le plus long dépassement avec un Evasion tractant une Mitjet orange :lol2:
A noter la bonne moyenne de l'Evasion qui accrochait sans trop de mal les 120 km/h malgré la chaleur étouffante.

Vendredi 24/06
La première séance d'essai privé débutant pour la Mitjet à 9h, on se réveille d'attaque sous les coups de 7h30, prêt à en découdre. Après le crochet au garage Zagula afin de rejoindre la team RCZ, on arrive chaud bouillant au circuit. Et ce n'est pas une exagération, la température commençant déjà à excéder gentiment les 25°... :79:

Une fois les formalités administratives réglées, et les autos déchargées, direction la piste ! On profite de la séance de 9h, et qu'il ne fasse pas encore trop chaud pour se lancer dans le bain. Et c'est donc mon baptême sur ce circuit... que je connais pas le moins du monde :D Mais ce n'est pas une excuse, donc une seule chose en tête, GAZ :8
Bon... encore une fois, il est trop tôt pour parler de chrono :D Mais pas de soucis particulier, l'auto va bien (avec des pneus de la saison de 2016 à l'arrière), et je commence à cerner le mode d'emploi :) (qui n'est pas trop compliqué en soi...)
Reste à appliquer les bons conseils et d'affiner le plus possible... Ah, et j'oubliais, les "porter" un peu plus dans le S du sanglier :ddr:

RAS pour Clément dans la seconde session d'essai libre, le comportement de l'auto lui convenant, on décide de ne rien "dérégler" et de continuer à faire du roulage. J'en profite du "temps libre" pour faire le sac de sable dans la RCZ, avec Stéphane (C) au volant. Y a pas dire, l'auto envoie, le pilote tout autant. :wow: Il y a une 308 Racing Cup du team Chazel qui a dû avoir quelques sueurs froides :devil: (j'exagère à peine :44: )

Un petit crochet chez la vérification technique pendant un créneau libre : circulez y a rien à voir... Non je déconne, ça aurait été trop beau oui ! On nous demande :
- De changer le support GoPro qui est collé au 3M contre un support vissé :mmh:
- De remplir le carnet de l'auto :D
- Et de déplacer la tirette du coupe circuit de l'habitacle au dehors, ou de mettre un bouton. Je tiens à soulever le fait que au bas mot 110% du parc Mitjet est dans cette config :mdr:
Bref, pas de quoi casser trois pattes à un canard, finalement on est serein pour une fois :roll:

On saute la 3ième séance d'essai libre (on a un peu tardé pour manger) et j'enchaîne sur la dernière à 16h. Il est important à ce moment de faire une "petite" pause météo. Bien qu'il y ait quelques nuage, il fait littéralement une chaleur à faire fondre du verre. Et je parle pas une fois installé derrière le volant de la Mitjet (et de la RCZ)... Quelle foutue idée de mettre le moteur devant ?! :30:
Bref, mis à part le fait qu'on arrive presque plus à poser le pied gauche sur le repose pied sans que ça brûle, je termine sans mal la session(et sans trop faire chauffer l'auto - qui a dit que c'est parce que je n'attaque pas assez ? :eek: )

SAUF... il faut bien un sauf... Catastrophe... Durant le tour de refroidissement (la honte :44: ), juste avant le gauche de la forêt... Erreur fatale : je me déconcentre totalement (chaleur ? manque d'expérience ?) et j'oublie littéralement de freiner... :'(
Résultat, un beau tout droit dans le bac et je m'échoue pas loin des pneus... Bon, je suis pas rentré à Mach 12, donc ça à l'air d'allez... J'attends donc patiemment qu'on vienne me sortir de là (j'ai les roues arrières dans le bac, donc même pas la peine de penser à sortir tout seul). Je précise que je reste dans l'auto et qu'ils n'y a personne dans les guérites (important pour la suite). L'horloge tourne - tictac - j'attends, la cuisson du pilote avance bien... Et là... VROUMMMM, je vois un proto débouler à fond la caisse :eek: Mais merde, ils m'ont oublié ou quoi ? :o N'en pouvant plus, je m'extrait du four et me dirige vers les pneus à l'ombre pour m'asseoir :ddr: Autant profiter du spectacle non ? Finalement, après quelques minutes supplémentaires d'attente, le niveau sonore commence à baisser et je vois au loin le 4x4 de secours :D
Passé les "mais vous vous y êtes mis comment ?", "vous étiez dans l'angle mort des caméras, on vous a pas vu", la gentille dame me sort de mes tracas. Suspens, l'auto redémarre au poil et je la rentre au bercail :lol2:

Verdict ? Un Clém tout fou : "mais où qu'elle est mon auto ?" et à première vue pas de dégâts important (mis à part une bonne pile de cailloux). On profite du camion de pièces détachées pour faire nos emplettes : 5l d'huile pour faire une vidange express (pas forcément une mauvaise idée au vue des températures) et une grenouillère pour remplacer une de ses sœurs qui n'a pas aimé ma petite aventure. Plus le changement des pneus pour monter les gommes de 2017 à l'arrière. A noter la petite anecdote marrante : on avait monter le pneu AVG à l'envers :--: Merci à la team Pirelli pour l'inversion express...

Cette expérience m'a aussi permis de -presque- louper le briefing pilote Mitjet... En effet, suivant du coin de l'oeil les EP de la RCZ avec Clém à bord (retardés d'une bonne dizaine de minutes), l'horaire du briefing m'était complètement sorti de la tête, sûrement parti en fumé quand je cuisais dans la cocotte minute... Plus de peur que de mal, un petit (gros) rappel à l'ordre seulement... Ils ont moins fait les malins quand on leur a fait remarquer qu'ils avaient oublié une auto dans un bac avant de lancer la session suivante :--:

On plie bagage assez tard, direction l'apéro, la bouffe (encore big up à toute l'équipe de la pizzeria - je n'ai plus le nom exact en tête - qui nous a accueille et offert le repas :eek: )

Samedi 25/06
C'est le grand jour :D On est frais, on est beau et surtout on est opé parce que les qualifs Mitjet commencent à 9h05 :eek: On est laaaaarge ! :lol:
On démarre sereinement l'auto, vérifications de dernières minutes et surtout mis à pression des pneus made by Mitjet CR Team :mdr: Plus sérieusement, on commence à avoir un peu de REX sur les pressions, du coup on a été un peu moins sérieux dans la prise de notes :D

Allez, le feux passe au vert, GAZ ! Clém s'élance en premier, étant le pilote A pour pouvoir se libérer dimanche matin (c'est bon, vous suivez ?). Mais qué ?! Il rentre aux stands dès la fin du premier tour !! :eek: "Niveau d'huile bas !" Mince, on avait pourtant fait le niveau correctement la veille... Bon, on remet en cata de l'huile et le Clém repars le couteau entre les dents. C'est pas mieux chez les concurrents avec trois autres auto arrêtées...

On arrive au terme des 15 minutes réglementaire et Clém rentre aux stands. Première impression à chaud : "l'auto glisse énormément et il y a plein d'huile sur la piste !". Bon, on va pas faire durer le suspens plus longtemps... C'est bien la notre qui a repeint l'asphalte :oops: Apparemment, le radiateur n'a pas trop aimé ma petite mésaventure d'hier vu qu'il se met à fuir dès les hauts régimes... Il aurait pas pu nous montrer ça hier le coquin ! :evil: On coupe tout et on rentre la citrouille dans le box...

Résultat, Clém fini assez loin (dernier en fait), mais tous les temps sont assez crades par rapport aux essais libre (sous entendre que c'est à peu près à mon niveau :lol: ), et je partirais donc du fond de la ligne, n'ayant pas enregistré de temps...
Allez, plus de temps à perdre, je fonce, bille en tête, acheter un nouveau radiateur et 5L d'huile supplémentaire. Course 1 à 11h25, pas le temps de niaiser ! Avec Clém en maître d'oeuvre, le radiateur est changé dans un temps record, la vidange refaite, l'auto est même prête sous les coups de 10h ! :lol2:

Pendant que la team RCZ se retrouve elle aussi en proie à quelques petits soucis (rotule de pivot HS, forcément Peugeot à eu la bonne idée de mettre un écrou T46...), Clém se prépare pour la course 1. Pression : check, rétros : check, niveau d'huile : check, GoPro : check (sur le support collé :8 ). Et gaz !!! Contrairement au matin, ça tourne bien ! Après un départ prudent pour juger du comportement de l'auto et vérifier que le radiateur tienne le coup, Clément se retrouve à quelque secondes d'un bon paquet de 3/4 voitures. La remontada est compliquée car nous avons fait le pari de partir avec des pressions assez bases (au vue de la température), en espérant avoir le point de fonctionnement optimal à partir de la mi-course.

Et ça marche ! Clém revient progressivement sur la queue de peloton, en réalisant son meilleur temps (1.46.034) au 9ième tour. S'engage alors une lutte psychologique avec le pilote de la #123 alors que ce dernier est lui même en chasse des #20 et #31 :wow: Au prix d'une superbe entrée dans le droite précédent la ligne droite, Clém réussis à se porter au niveau, voir à la devancer légèrement, de la #123 sans lui prendre l'aspi ! :eek: Preuve, s'il en est, que notre moteur d'occasion présente d'excellents restes :D

Malheureusement, mal placé (à l'extérieur) avant l'entrée de la courbe Adréaline, Clém doit se résoudre à lever le pied. Qu'à cela tienne, après un beau pressing dans le gauche de la forêt ( :D ), la #123 part trop large et doit se résoudre à laisser passer notre Mitjet ! Clém a maintenant deux nouvelles cibles en vue :8 Malheureusement, quelques petites erreurs ne lui permettront pas de réussir à raccrocher le wagon avant l'arrivée :ddr: Au final, une 8ième place sur 11, mais avec un rythme intéressant, à environ 1.5s du meilleur. A noter que Clém n'a fait qu'une seule séance d'essai avec la Mitjet la veille :mmh:

Image
(c'est bien Clém qui roulait malgré mon nom dessus :lol: )

Vous noterez que le meilleur temps des Mitjet 1300 est aussi presque aussi bon que celui des Evo... La #84 (ainsi que #74) font partie d'un lot d'autos qui ont été racheté juste avant la course par la team Sunset Racing. Elles n'avaient plus roulées depuis 2013 (donc en GT Tour). Ce qui ne les empêchaient pas de tenir les Evo (qui font 30 chx de plus et ont une boite 6) dans la ligne droite. Détail amusant, les moteurs sont encore scellés FFSA... :lol:

Après les vérifications d'usage, place à la seconde course de Mitjet, prévue pour 13h25. Je ne vais pas vous mentir, la pression commence doucement à monter :D Je décline l'invitation à en boire, sautant même le repas du midi par manque de temps. 13h20, je suis harnaché dans cette boite de conserve, l'Alfano et la GoPro allumées, plus le droit à l'erreur ! :lol: Mine de rien, c'est avec la boule au ventre que j'attends l'entrée sur piste... Et pshit, aussi vite qu'arrivée, une fois lancé dans le tour de mise en place, tout disparaît pour ne laisser la place qu'à une concentration optimale sur ce que je devais faire (optimale j'ai dis, on va pas recommencer les bêtises d'hier ! :langue: )

Extinction des feux, GAZ ! Enfin non, départ très (trop?) prudent de l'avant-dernière place, je laisse facilement partir tout le peloton devant moi... :ddr: A noter que c'est la première fois que je la conduis "à fond", ayant toujours levé le pied -notamment en ligne droite- durant les essais privé et roulage libre... Apercevant devant moi la #123 sur un rythme pas si décalé, ce qui aurait pu advenir d'une balade solitaire se transforme soudain en une chasse effrénée (enfin à mon niveau :mdr: ) ! Je me concentre sur mes trajectoires, j'essaye de me souvenir des conseils de Clément et de Stéphane, et j'arrive à rattraper progressivement la #123. Après une petite chaleur dans le S du Sanglier, j'arrive à m'approcher, mais malheureusement insuffisamment pour faire quoi que ce soit... Et de toute manière, Clém m'a pas appris à doubler ! :D Je termine donc ma première course à la 10ième place, avec un meilleur temps à 1.49.723. Outch ! Il y a un sacré gouffre ! Mais la constance est là, étant donné que ce PB est réalisé au 11ième tours (sur 12) ! :)

Image
La #74 qui poutre littéralement les Evo :44:

Pas le temps de se reposer, Clém enchaîne directement car les qualifs du TTE suivent directement la course 1B Mitjet ! A la conclusion, une très bonne 4ième place de groupe (T3), en 1.37.895, réalisé par Stéphane Caillet :wow: On se prépare par la suite à enchaîner sur la course 2A de Mitjet (il aura roulé le Clém aujourd'hui !). RAS sur l'auto, tout semble OK. On repars sur les même pressions que le matin (grosso modo on a juste baisse d'une centaine de grammes les 4 pneus). Sauf que... Un des officiels remarque que nos deux supports d'aileron ont... fendus !! Ce dernier a maintenant un énorme jeu latéral, pas très rassurant :D Bref, on arrive à négocier de prendre le départ à condition d'être conforme demain. :ddr:

15h15, les feux sont verts et Clém réalise un bon départ et arrive à se placer en queue du peloton. Commence alors une belle bagarre avec 6 autos qui doivent se tenir en environ 5/10s ! :love: Cependant, les positions n'évoluent peu... Clém est plus rapide, surtout sur le S du Sanglier, mais n'arrive pas à passer son lièvre... A mi-course, la #61 lâche prise dans le peloton suite à un ennui technique, ils ne sont plus que 5 ! Clém réussi au tour 7 son PB : 1.45.776, en étant gêné ! :lol2: Mais fatalement, la fatigue commence à prendre le dessus et Clém fait une petite erreur à l'entrée du double droit de la Jument, le faisant sortir large et perdre le contact avec le peloton :'( Mais, retournement de situation, les deux autos devant lui rencontrent des soucis, ce qui permet à Clém de terminer à la 6ième place ! :beer:

Image
Bon, les Evo ont repris leurs droits mais ont chauds aux fesses !! :mdr:

Et là, on se dit que la journée finis bien :
- on a pas cassé l'auto, malgré le petit soucis d'aileron :D
- elle semble fiable malgré des pointes du capteur d'huile à 160°C durant la seconde course de Clém :eek:
- elle tourne remarquablement bien autant en châssis qu'en moteur, notre journée de test à Lurcy Lévis et de réglage chez Phil (big up ! :35: ) n'ont pas été vaine
- on est pas trop mauvais sur la pression des pneus et la dégradation durant la course :8

Donc forcément, il faut qu'un truc foire... Et là ce fut mémorable ! A la fin de la dernière course de Clém, toutes les Mitjet sont invitées à se diriger vers le parc fermé... qui n'est pas fermé et surtout situé en plein milieu du parking des stands ! :shock: Et toutes les mesures sont prises sous une tente, placée sur... le bitume du parking ! :ooo:
Je vais pas tergiverser 100 ans, mais 90% des Mitjet ont été déclaré non conforme en hauteur de caisse (1mm pour nous) :43: Et comme le rapport est parti tel quel chez les commissaires : tout les tricheurs sont exclus :lol: Tout en conservant le classement de la course pour la distribution des points :mdr:

On profite des 2 heures ( :pascontent: ) de parc fermé pour allez acheter des nouvelles platines d'aileron et on file prendre un bon repas chez des amis à Clément, et un bon dodo car la dernière course (la mienne :devil: ) commence le lendemain à 8h30 !

Dimanche 26/06
Après avoir poncer les vidéos la veille avec Clément, et malgré un mal de ventre tenace pendant la nuit, je suis prêt pour en découdre. Pas question d'être attentiste, on crame un bon score ce matin ! Après avoir fait vérifier notre aileron qui tiens parfaitement maintenant, je me place dans l'auto et révise mes notes dans ma tête :D

8h30, départ ! C'est pas encore ça... :oops: Mais j'arrive quand même à passer la #123 qui partait une place devant sur la grille :43: Je me met donc en tête de chasser le peloton principal (doux rêve !), si bien que je loupe une montée de rapport avant le S du Sanglier, sans m'en rendre compte ! Je ressort donc du virage des Champions (avant la ligne droite) en 2nd au lieu de la 3 sans le savoir ! Je trouve qu'elle tire super court... tu m'étonnes ! Je me fait donc déposer proprement par la #123 avant de passer la 5ième... Vous allez me dire : "et l'afficheur, il est là pour ça non ?" C'est pas faux, mais c'est compliqué quand il ne fonctionne pas :ddr: Me revoici donc en chasse de la #123, ça me rappelle quelque chose... Sauf que cette fois-ci, j'arrive à rester dans ses échappements ! :devil: Je le presse, mais rien à faire, il reste imperturbable. Je remarque cependant qu'il ressort large sur la fin du S du Mirador. Je profite donc après la mis course de sacrifier l'entrée pour sortir plus fort, et surtout à l'intérieur, pour mieux aborder le gauche de la Forêt. :mmh: Après une première tentative infructueuse, j'arrive à porter l'estocade 2 tours plus tard, mon premier dépassement :beer: Plus personnes devant moi, plus que 3 tours à réaliser, je me re-concentre immédiatement et essaye d'améliorer mon PB. Et c'est réussi au 11ième tour : 1.47.569 ! Ca se rapproche :D
Je termine donc la course à la 7ième place :-)

Image
Mitjet GT tour trafiquée 2 - 2 Mitjet Evo... Il vaut combien le kit Evo déjà ? :mdr:

C'est donc sur une super note que l'on termine notre WE Mitjet ! :wow:

Bilan très positif : malgré la casse du radiateur suite à ma sortie de route, notre citrouille a très bien résisté aux conditions climatiques africaines (35°le vendredi :eek: ), avec un comportement moteur/châssis au top !
Concernant mon dépucelage, ce fut une superbe expérience et j'ai hâte de remettre mes fesses dedans :ddr:

Je finis par un aparté sur le TTE :mmh:
Sitôt ma course terminée, j'ai été "réquisitionné" pour faire le pompiste durant les arrêts aux stands de la RCZ :8 Pas facile, ça demande des bras quand même :44:
Malheureusement, malgré un très bon rythme de nos trois pilotes et une belle bagarre pour le podium de groupe, la BV a décidé de nous lâcher un peu avant les 3 heures de course :'(
Bilan en demi teinte pour le CRT !

Bientôt les vidéos et les photos ! (promis) :p
Dernière édition par nadri le 22 Juil 2017, 13:41, édité 3 fois.
nadri
Boulet
 
Messages: 200
Inscription: 13 Déc 2015, 17:51

Re: Trophée 1300 Mitjet - Anneau du Rhin 2k17

Messagede clem » 07 Juil 2017, 22:29

héhé
je cherchais mon auto partout avec le Nadri que je savais pas où il était ...
et je vois la session d'après qui repart.. putain les boulets... vu la chaleur je commencais à me dire qu'il avait cuit dans l'auto et était deseché au fond d'un bois... :ddr:
Avatar de l’utilisateur
clem
Boulet
 
Messages: 9651
Inscription: 16 Juin 2004, 12:34

Re: Trophée 1300 Mitjet - Anneau du Rhin 2k17

Messagede Air-one » 20 Juil 2017, 09:44

clem a écrit:héhé
je cherchais mon auto partout avec le Nadri que je savais pas où il était ...
et je vois la session d'après qui repart.. putain les boulets... vu la chaleur je commencais à me dire qu'il avait cuit dans l'auto et était deseché au fond d'un bois... :ddr:


Et je suis sûr qu'il n'avait pas embarqué son tel (y a pas de support à côté de l'autoradio dans la Mijet ?), tu pouvais pas lui envoyer un SMS pour lui demander quand est-ce qu'il rentrait ... :mdr:
776 cv au garage ... le tout réparti sur 9 engins motorisés !
Avatar de l’utilisateur
Air-one
Boulet
 
Messages: 665
Inscription: 28 Oct 2011, 08:33

Re: Trophée 1300 Mitjet - Anneau du Rhin 2k17

Messagede Joe » 20 Juil 2017, 16:12

nadri a écrit:
[Fin pour le moment, un peu de teasing ça ne fait pas de mal :D ]


J'attends la suite depuis 13 jours... si tu pouvais faire un effort :beer:
Light is Right || Heavy is Cool :D
"Knowledge is what you get when you read the directions, experience is what you get when you don't." - Unknown
https://www.youtube.com/user/Supervroum91
Avatar de l’utilisateur
Joe
Boulet
 
Messages: 7390
Inscription: 17 Juin 2004, 06:40
Localisation: Une roue sur le vibreur...

Re: Trophée 1300 Mitjet - Anneau du Rhin 2k17

Messagede clem » 20 Juil 2017, 16:54

Bein tu veux pas venir un soir et on se fait une bouffe à l'appart :p
on parlera de tout ca :devil:
Avatar de l’utilisateur
clem
Boulet
 
Messages: 9651
Inscription: 16 Juin 2004, 12:34

Re: Trophée 1300 Mitjet - Anneau du Rhin 2k17

Messagede nadri » 21 Juil 2017, 18:10

Joe a écrit:
nadri a écrit:
[Fin pour le moment, un peu de teasing ça ne fait pas de mal :D ]


J'attends la suite depuis 13 jours... si tu pouvais faire un effort :beer:


je sais je sais je suis pas très ponctuel :lol: j'attaque ça promis ce WE sans fôte !

ps : j'attends en fait les data de l'aim loool


edit : la suite demain :-)
nadri
Boulet
 
Messages: 200
Inscription: 13 Déc 2015, 17:51

Re: Trophée 1300 Mitjet - Anneau du Rhin 2k17

Messagede nadri » 22 Juil 2017, 13:41

CR terminé !

Vidéo et photos soon :eek:
nadri
Boulet
 
Messages: 200
Inscription: 13 Déc 2015, 17:51


Retourner vers Résumé, photos, vidéos...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron