taxi - VTC

(c) Spy

taxi - VTC

Messagede Ravioliv » 17 Juin 2015, 20:19

En esperant ne pas vexer notre chauffeur préféré :love: qui est sans doute l'exception qui confirme la règle, pour avoir personnellement vécu la meme chose, j'ai jubilé en lisant ca sur le reseau social!!
Juste trop bon!

Cher Taxi parisien,

Je ne peux m'empêcher de te dire à quel point il est jouissif de te regarder râler, pleurer, agoniser face à la montée des VTC.

Te souviens-tu, il y a à peine quelques années, quand tu me demandais quelle était ma destination avant de décider si moi, client d'un soir, aurais le droit de monter dans ton carrosse ?
Quand tu refusais que je monte parce que ce "n'était pas ton chemin"; quand tu refusais que je monte parce que tu partais du principe que toute personne après 3h du matin allait vomir sur ta banquette arrière ; quand tu faisais discrètement deux fois le tour du périphérique si j'avais le malheur de m'assoupir dans ta voiture. Sans mentionner les incivilités, l' attitude exécrable que tu pouvais avoir.

Aaaah que c'est bon de te voir monter au créneau, outré par une concurrence qui fait le taff six fois mieux que toi, alors que le gars est électricien ou vendeur de fruits et légumes. C'est bête hein ? Parce que dans le fond tu le sais... tu le sais que tu t'es auto-baisé jusqu'à la moelle à force de nous proposer un service de merde. Putain, maintenant quand je commande un VTC , j'ai un récapitulatif du trajet, des bonbons et une putain de bouteille d'eau, la folie !

Alors au lieu de nous les briser à tous, au lieu d'agresser des chauffeurs VTC en mode traquenard à 20 en pensant qu'on va vous applaudir , et au lieu de bloquer le periph quand tout le monde part bosser.. . Pourquoi tu n'essaierais pas deux secondes de remettre en question le service lamentable que tu nous proposes et t'aligner sur tes concurrents en offrant quelque chose qui passe par la case "convenable"? Ça te permettrait de rembourser ta licence à 250 briques et payer le kiné pour ta hernie discale.

Bisous en direct de ton opération escargot de merde.

Signé : un mec à qui t'as fait payer 70 euros un Bercy - Trocadero en 2009
“When you see the tree you're about to hit, it's called understeer. When you can only hear and feel it, it's oversteer”
Walter Rohrl


Image
Avatar de l’utilisateur
Ravioliv
Boulet
 
Messages: 7888
Inscription: 17 Juin 2004, 07:19

Re: taxi - VPC

Messagede Joe » 18 Juin 2015, 09:14

Ca, c'est fait :D
Light is Right || Heavy is Cool :D
"Knowledge is what you get when you read the directions, experience is what you get when you don't." - Unknown
https://www.youtube.com/user/Supervroum91
Avatar de l’utilisateur
Joe
Boulet
 
Messages: 7632
Inscription: 17 Juin 2004, 06:40
Localisation: Une roue sur le vibreur...

Re: taxi - VTC

Messagede Ravioliv » 18 Juin 2015, 11:35

me rappelle un matin a Orly avoir poireauté 45min avant de trouver un chauffeur disposé a m'emmener a SQY
Il y avait une ribambelle de taxi dispos qui refusaient les uns apres les autres de m’ammener en banlieu ou de prendre la CB..
« Ha non msieur on fait pas la banlieu il faut aller au panneau « banlieu » la bas » => Forcément pas un taxi sous le fuckin panneau….
« Ha non j’ai pas la machine a CB »
Du coup je suis arrivé en retard a mon meeting apres avoir mitonné un chauffeur possesseur d’un seat Alambra rincé, pneus arrières tellement deformés qu’on aurait dit un avion au decollage, en lui disant que j’allais a Paris et que j’avais du cash, pour finalement lui dire une fois parti que j’allais dans le 78 et que j’avais que la CB ( bizarrement il a retrouvé sa machine au fond du coffre….)

Maintenant, je book un VTC, le mec en costard m’attend dans le terminal avec une panneau a mon nom, Murano ou assimilé qui sent le cuir, la fameuse bouteille d’eau, CB aucun probleme et si j’amais t’es a la bourre, « pas de probleme on vous envoie la facture par e mail »
“When you see the tree you're about to hit, it's called understeer. When you can only hear and feel it, it's oversteer”
Walter Rohrl


Image
Avatar de l’utilisateur
Ravioliv
Boulet
 
Messages: 7888
Inscription: 17 Juin 2004, 07:19

Re: taxi - VTC

Messagede Raisonnable » 22 Juin 2015, 21:15

Bon allez je vais essayer d'éclairer le débat de la façon la plus objective possible.
Le problème c'est qu'il y aurait de quoi en écrire un livre que personne ne lirait...


Perso j'ai pris 6 ou 7 fois des taxis parisiens et globalement je peux dire que j'ai été satisfait du service.
Dans l'idée, est ce que les taxis sont des escrocs, des crados, des impolis, des cons?
Est ce que le taxi doit être considéré comme une sale race?
Pour ma part je pense qu'il y a une proportion d'escrocs, de crado, d'impolis de cons etc...
à peu près équivalente chez les taxis que sur le reste de la population.
Le problème du taxi d'autrefois c'est je pense que chacun pouvait faire à peu près ce qu'il
voulait niveau prestation sans être réellement inquiété sauf arnaque flagrante.
Aujourd'hui le "système VTC" tenu par de grosses boites, impose un standard de qualité à ses
chauffeurs, qui pour beaucoup d'entre eux sont les anciens chauffeurs de taxi dont vous
vous plaigniez autrefois :lol2: .
Il faut bien comprendre que dans le cas des taxis parisiens, vu le nombre de client,
un chauffeur à très peu de chance de reprendre plusieurs fois un même client, et tenter
la fidélisation ne sert pas à grand chose, vu que la gestion des rdv dans un environnement
aussi compliqué que Paris s'avère peu rentable sur les petites et moyenne course.
Donc soit le chauffeur fait bien son travail par conscience professionnel sans en tirer contrepartie,
soit il se fait pas trop chier parce qu'au final ça lui rapportera la même chose.

Je dois avouer que de 1992 à fin 2005, période pendant laquelle j'ai été taxi parisien,
je n'ai pas toujours été un chauffeur parfait, j'ai je crois réussi à être le plus honnête,
sympa et arrangeant possible, ma voiture n'était pas toujours impec, j'étais parfois rasé
de pas du tout près :lol2: , je croyais ma prestation bonne, et avec le recul je trouve que
c'était pas si mal. Et puis si on fait le procès des taxis, sachez que les taxis en ont tout autant
envers la clientèle, des sacrés personnages croyez moi ça pourrait faire l'objet de plusieurs chapitres.

Du coup dans ce climat de suspicion où clients et chauffeurs ne se font pas confiance, il
n'est pas facile de bien faire son job. Au final si j'ai quitté le taxi parisien pour aller en banlieue,
ça doit être en grande partie à cause de cela.
Il faut imaginer la façon que les clients ont de s'adresser aux chauffeurs, ayant instantanément
leur idée toute faite.
En banlieue parisienne (éloignée) ou en province, le rapport change complètement puisque client
et chauffeur se connaissent parfaitement et qu'il y a fidélisation.


Pour en venir à ton histoire Olivier, à Orly, il y a 2 stations de taxis, une station pour les chauffeurs
de taxis parisiensqui sont là pour emmener les clients à Paris et dans le 92, 93, 94, et puis
il y a une station pour les taxis d'Orly (celle où tu n'a pas trouvé de taxi) qui est là pour les taxis qui vont partout ailleurs.
Si ce jour là tu t'es retrouvé dans la merde, ce n'est pas à cause des chauffeurs mais d'une réglementation
un peu merdique. C'est d'ailleurs souvent là qu'est le problème des taxis parisiens, les syndicats qui les défendaient
le faisait mal, il y aurait eu pleins de propositions qui auraient été bénéfiques à l'activité, il fallait juste du bon sens
mais c'est pas toujours le fort des syndicats (si on tape sur les taxis j'ai bien le droit de taper sur les syndicats :P )
Le chauffeur qui t'a emmener à eu la sympathie de le faire car s'il avait voulu te faire
chier, il t'aurait rammener à la case départ, et aurait repris un autre client allant vers Paris.

Pour clore le débat, je pose la question de savoir si le VTC est une bonne ou mauvaise chose.

Je ne suis pas spécialiste mais je crois savoir que le "statut VTC" est apparu suite au rapport Attali
qui initialement proposait une déréglementation de la profession de taxi, permettant à quiquonque
le souhaitant de devenir taxi sans avoir à se payer une "licence". Du coup cela aurait retiré toute limitation
nombre de taxi en activité. Certains parlaient de faire sauter le numerus clausus, ce qui est un terme erroné
car en fait le nombre de taxis dans une commune est défini par le maire de la commune ( le préfet pour Paris).
Donc évidemment les taxis se sont opposés à cette proposition du rapport Attali et pour arriver à leur fin, nos politiciens
de l'époque ont contourner le problème en laissant le statut des taxis tel quel mais en ajoutant le statut de Véhicule de
Tourisme avec Chauffeur. Là plus de limitation, chacun peut créer sa boite, appliquer des tarifs libres.
En gros comment faire la même chose (le transport de personnes) avec une réglementation différente.
La concurence est maintenant tellement rude que les taxis crèvent la dalle, mais finalement avec un système aussi
libre tout le monde finira par crever la dalle. Il suffit de voir comment le monde du transport routier au tarif libre
se porte aujourd'hui.

Après si on considère que 30% des taxis parisiens sont des artisans, je pleure un peu sur eux qui ont investi des sommes
énormes dans leurs "licences", sommes qu'ils ne retrouveront probablement jamais. Mais il y avait 70% de chauffeurs locataires
qui louaient leur place à des montants exorbitants, se faisant en quelque sorte arnaquer par des grosses sociétés de taxis.
Ce sont ses même chauffeurs qui maintenant sont partis vers le VTC, et tant mieux pour eux si ce nouveau métier existe, car
ils se font quand même moins arnaquer.
"Laisse tomber papy, tu n'peux rien contre la génétique, je suis programmé pour la vitesse"
Avatar de l’utilisateur
Raisonnable
Boulet
 
Messages: 1753
Inscription: 19 Juin 2004, 17:21
Localisation: Meaux

Re: taxi - VTC

Messagede Air-one » 23 Juin 2015, 11:17

Un de mes potes a fait une formation de taxi et a bossé en tant que taxi pendant 2 ans : il louait la licence, la voiture, ...

Il a arrété brutalement il y a quelques mois (comme beucoup de taxi) : les derniers mois, en commençant à 3h du mat et en faisant des journées à rallonge, il rentrait à la maison avec un salaire mensuel de 700 euros !
La plupart de ses collègues font maintenant du VTC ... lui a repris son ancien job à l'hosto et fait du taxi au black à ses heures perdues
776 cv au garage ... le tout réparti sur 9 engins motorisés !
Avatar de l’utilisateur
Air-one
Boulet
 
Messages: 731
Inscription: 28 Oct 2011, 08:33

Re: taxi - VTC

Messagede Ravioliv » 23 Juin 2015, 18:50

Pour en venir à ton histoire Olivier, à Orly, il y a 2 stations de taxis, une station pour les chauffeurs
de taxis parisiensqui sont là pour emmener les clients à Paris et dans le 92, 93, 94, et puis
il y a une station pour les taxis d'Orly (celle où tu n'a pas trouvé de taxi) qui est là pour les taxis qui vont partout ailleurs.
Si ce jour là tu t'es retrouvé dans la merde, ce n'est pas à cause des chauffeurs mais d'une réglementation
un peu merdique.


OK pour l'explication, comme d'ailleurs pour tout probleme de qualité de service il y a toujours une plus ou moins bonne explication ( les concessionnaires de marques automobiles au hazard.... :roll: )

Sauf que moi quelque part, quand je suis client, qui a besoin d'un service pour bosser, dans un timing souvent tendu, levé a 4h du mat pour le premier avion pour paris et retour le soir, ben je peux pas me permettre de poireauter quasi 1h a Orly pour me faire transporter.
Donc maintenant je me pose pas la question, je commande mon VTC qui m'attends dans le terminal et m'envoie la facture par e mail si je suis en retard. :41:

Pour qu'un service continue de vivre il faut qu'il reponde a la demande sinon, ben il s'expose a s'eteindre le jour ou quelqu'un flaire l'opportunité de faire mieux ;)
“When you see the tree you're about to hit, it's called understeer. When you can only hear and feel it, it's oversteer”
Walter Rohrl


Image
Avatar de l’utilisateur
Ravioliv
Boulet
 
Messages: 7888
Inscription: 17 Juin 2004, 07:19

Re: taxi - VTC

Messagede Raisonnable » 23 Juin 2015, 20:33

On est d'accord Olivier ;) .
Tu es client et les histoires de réglementations ne doivent pas te compliquer la vie. Toi tu veux un service efficace et tu ne l'as pas trouvé ce jour là, essentiellement à cause de l'ensemble de la profession qui n'a pas su choisir ses bons représentants. Comme tu le dis on a pas su évoluer, d'autres l'ont fait à notre place. Cela dit les réservations de taxi aux aéroports existent depuis bien longtemps...

Ce que je ne souhaitais pas lire et ce à quoi je ne peux adhérer, c'est le genre de commentaires extrêmes à la façon du courrier que tu as cité plus haut et qui a pour but de nous faire passer pour une bandes de cons, dégénérés malhonnêtes. J'ai connu pas mal de collègues, certains peu recommandables, d'autres franchements intéressant. Le taxi était la plupart du temps un boulot de reconversion avec des personnages de 45 à 55 ans se retrouvant sur le carreau, comme cela arrivera peut-être à certain d'entre vous. Ils venaient de tous les horizons professionnels, certains étaient d'anciens ouvriers, d'autres parfois des gens à grandes responsabilités, le gars qui m'a racheté ma place de taxi banlieue gérait le planing de 50 personnes "volantes" à la British Airways, on a vu des docteurs, des traders, je crois même d'anciens hommes politiques ( mais c'est un mauvais exemple). Toutes ces personnes n'étaient pas à un degré de conneries supérieurs à la moyenne. Il y a eu à l'opposé, des personnes qui sont passé par le taxi, en sont sortis et ont fait fortune par la suite dans leur nouveau domaine. Mon pote Patrice que certains d'entre vous connaissent à un QI et une culture personnelle que très peu d'entre nous ici peuvent prétendre approcher. Il était taxi à Paris.

Je devrais aujourd'hui me foutre de tout ça c'est un peu loin pour moi, je suis actuellement taxi salarié dans un bled un peu paumé, je ne fais quasiment que du transport médical, j'emmène des gens malades, j'aime mon métier qui consiste à aider des personnes qui ne se foutent pas de ma gueule à la manière dont ça se passait à Paris.
Des clients (pas tous heureusement, il y a de mauvais taxis, il y a de mauvais clients) qui manquaient de respect à une personne qu'ils ne connaissaient pas, simplement parce qu'il fait un boulot de merde. Des mecs qui te jalousaient parce que tu roules en Mercos et que tu possèdes un plaque qui vaut le prix de leur 2 pièces en banlieue.

Bref heureux aujoud'hui à plus d'un titre d'avoir quitté cette activité plus qu'éprouvante. Je voudrais voir votre comportement à l'égard de la clientèle au bout de 2 mois si vous deviez malheureusement devenir taxi parisien...
;)
"Laisse tomber papy, tu n'peux rien contre la génétique, je suis programmé pour la vitesse"
Avatar de l’utilisateur
Raisonnable
Boulet
 
Messages: 1753
Inscription: 19 Juin 2004, 17:21
Localisation: Meaux

Re: taxi - VTC

Messagede Calimero » 24 Juin 2015, 09:23

Au-delà du débat sur la qualité de service des uns et des autres, je pense qu'on paie surtout le fait que l'état a introduit ce système idiot de licence et en a permis la revente. Laissant donc des gens s'endetter sur des dizaines de k€ pour un bout de papier et de ferraille qui n'ont en fait aucune valeur réelle.

Donc d'un côté, je comprends bien que le mec qui s'est endetté pour 150k€ pour la plaque couine un peu. Mais le fautif c'est l'état, pas Uber.

J'ai aussi souvenir qu'une bonne partie (majorité ?) des plaques parisiennes appartiennent à une ou deux grosses boîtes genre G7 qui les louent à des taxis indépendants. Je suis pas convaincu que ces-derniers soient réellement de vrais adeptes du système. Peut-être d'ailleurs que certains se reconvertiront en VTC.

En tout état de cause, il va falloir sérieusement que les taxis s'adaptent (ou qu'on les laisse s'adapter) parce que les habitudes changent vite. D'autant plus que certains en viennent à privilégier Uber "par soutien", même si un tacot pourrait leur revenir à 5€ de moins.
Avatar de l’utilisateur
Calimero
Boulet
 
Messages: 2540
Inscription: 17 Juin 2004, 09:58
Localisation: Je ne sais plus

Re: taxi - VTC

Messagede Ravioliv » 24 Juin 2015, 20:35

Raisonnable a écrit:On est d'accord Olivier ;) .
Ce que je ne souhaitais pas lire et ce à quoi je ne peux adhérer, c'est le genre de commentaires extrêmes à la façon du courrier que tu as cité plus haut et qui a pour but de nous faire passer pour une bandes de cons, dégénérés malhonnêtes.


Je te comprends puisque d'ailleurs d'emblée j'ai tenu a mentionner que tu ne faisais bien entendu pas partie de la cible ;)
C'est comme toujours les mauvais exemples qui ternissent la reputation d'une profession ( j'en reviens a mon exemple des garagistes ou concessionnaire, qui ne s'est jamais fait prendre de aut ou arnaquer par l'un deux au point de vouloir clamer que ce ne sont que des truands?....)

Un autre exemple que j'ai en tete ce sont les agents immobiliers.
Il y a 3ans je m'etais renseigné pour le prix des maisons en France voisine.
On s'est fait recevoir comme des manants, avec des commentaires du genre "dans le coin il faut pas faire le difficile vous avez deja de la chance de visiter"

Ben aujourd'hui le vent a tourné pour diverses raisons économiques , ce sont les acheteurs qui sont en position de force et les agents immobiliers qui te courent apres "Monsieur votre projet immobilier est toujorus d'actualité?....nous aimerions vous presenter un bien"
Ben desolé mais faut pas compter sur moi pour verser la moindre larme sur la fermeture de son agence ;)
“When you see the tree you're about to hit, it's called understeer. When you can only hear and feel it, it's oversteer”
Walter Rohrl


Image
Avatar de l’utilisateur
Ravioliv
Boulet
 
Messages: 7888
Inscription: 17 Juin 2004, 07:19

Re: taxi - VTC

Messagede Ravioliv » 25 Juin 2015, 05:25

en tous cas joli spectacle a Paris ce matin...la cote d'amour va certainement aller dans le bon sens...manquerait plus que je me sois retrouvé a l'aeroport ce matin... :44:
“When you see the tree you're about to hit, it's called understeer. When you can only hear and feel it, it's oversteer”
Walter Rohrl


Image
Avatar de l’utilisateur
Ravioliv
Boulet
 
Messages: 7888
Inscription: 17 Juin 2004, 07:19

Re: taxi - VTC

Messagede Air-one » 25 Juin 2015, 08:33

Ravioliv a écrit:en tous cas joli spectacle a Paris ce matin...la cote d'amour va certainement aller dans le bon sens...manquerait plus que je me sois retrouvé a l'aeroport ce matin... :44:


Tu m'étonnes ... la misère sur le périph à 6h45 !
Apparement, à porte maillot (pas quand j'y suis passé), les chauffeurs de taxi balançaient dpuis le pont au dessus du périph des pavés sur les voitures en dessous !
Il y avait déjà quelques CRS avec les boucliers ...

:ooo:
776 cv au garage ... le tout réparti sur 9 engins motorisés !
Avatar de l’utilisateur
Air-one
Boulet
 
Messages: 731
Inscription: 28 Oct 2011, 08:33

Re: taxi - VTC

Messagede Ravioliv » 25 Juin 2015, 11:21

Le debat sur la concurrence deloyale par rapport a la licence ( VPC, UBER ) n’est pas spécifique a la France….Les taxis Londonniens protestent aussi fermement contre ca depuis longtemps.

Par contre ce qui est spécifique a la France (tout au moins Paris pour etre honnete) , de mon expérience de client, comparé à des pays comme l’Angleterre, la Norvège, le Japon l’Espagne…, c’est la mediocrité du service…( caisse pourraves entretenues au strict minimum, chauffeur mal poli, prise en charge « si ca me chante »…
Je suis pour empecher la concurrence deloyale, mais aussi pour un nivellement par le haut qui n’est possible que par la mise en concurrence et non le monopole qui donne a peu pres tous les droits….
“When you see the tree you're about to hit, it's called understeer. When you can only hear and feel it, it's oversteer”
Walter Rohrl


Image
Avatar de l’utilisateur
Ravioliv
Boulet
 
Messages: 7888
Inscription: 17 Juin 2004, 07:19

Re: taxi - VTC

Messagede Raisonnable » 25 Juin 2015, 19:52

Calimero a écrit:Au-delà du débat sur la qualité de service des uns et des autres, je pense qu'on paie surtout le fait que l'état a introduit ce système idiot de licence et en a permis la revente. Laissant donc des gens s'endetter sur des dizaines de k€ pour un bout de papier et de ferraille qui n'ont en fait aucune valeur réelle.

Donc d'un côté, je comprends bien que le mec qui s'est endetté pour 150k€ pour la plaque couine un peu. Mais le fautif c'est l'état, pas Uber.


Ce que l'on appelle "licence" est en réalité une "autorisation de stationnement"( abréviation A.D.S). ce terme signifie que le titulaire est autorisé à stationner sur un emplacement taxi évidement avec un véhicule correspondant à la réglementation taxi). Cette ADS n'est autre qu'une autorisation d'utiliser la ou les stations de taxi d'une ou plusieurs communes. Donc ce n'est effectivement qu'un bout de papier.
Et ce bout de papier change tout car soit on en est le titulaire (généralement artisan taxi ou société de location) soit on en est le locataire. Voilà comment se compose en grande majorité le "paysage" du taxi parisien.

Donc l'artisan installé depuis longtemps vu les frais qu'il a, gagne à peu près correctement sa vie en travaillant beaucoup.
Le nouvel artisan, généralement très endetté travail dur, surtout par les temps qui court, simplement pour payer son crédit ADS et bagnole, c'est en ce moment du 6 à 7 jours de travail/semaine. En cas de pépin de santé ou de bagnole il est grave dans la M.
Donc le locataire paye pour le véhicule et l'ADS un montant genre 800 euros la semaine, plus son carburant, lavage, etc... (mais pas l'entretien ) S'il fait un bon chiffre, tout va bien, s'il fait un chiffre de merde, il bosse 7/7 pour pouvoir récupérer quelques miettes.

Je n'écris pas ça pour qu'on s'apitoie, mais juste pour mieux cerner le problème. A part l'artisan installé depuis longtemps et donc qui n'a plus de crédit sur son ADS, les autres bossent comme des malades,
pour ses revenues de misères, forcément quand ils peuvent prendre une bonne course ça les arrangent, quand ils enchaînent quelques courses peu rentables, c'est une activité qui ressemble à du bénévola... D'où parfois des comportements pas très "commerciaux". Donc tu as raison Caliméro cette fameuse "licence" et son prix élevé est à la source de beaucoup de problème. Mais le montant à laquelle elle se vend dépend de l'offre et de la demande. Et contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, sa valeur jusqu'ici fluctuait, non en fonction de la rentabilité de l'activité mais plutôt en fonction du nombre de demandeur donc de chômeurs. Faut il plafonner son montant? Les artisans partants à la retraite ont des retraites ridicules et ce montant leur sert à assurer leurs vieux jours, tu leur retires ce montant et tu te retrouves avec des gens qui ont cotisé toutes leur vie pour finir nettement en dessous du seuil de pauvreté. Pas top non plus :| .

A l'heure actuel, il semble que les locataires sont en train de fuir le taxi pour aller vers le VTC. Le VTC c'est quoi? En gros des gars qui créent leur "petite affaire", achète une voiture et travaillent avec une grosse boite de VTC qui leur prend un pourcentage important (genre 20%) de la course en échange de quoi la société leur trouve des clients. Ces grosses boites imposent un cahier des charges assez lourd à leurs chauffeurs et les clients sont satisfaits. Les chauffeurs quant à eux n'ont pas à acheter d'ADS, juste une voiture, ce qui est apparemment plus rentable que la location. Mais quel pourcentage pour ces grosses boites qui n'investissent que très peu, ne prennent que très peu de risque, l'affaire est rentable, mais plutôt pour ces grosses boites que pour les chauffeurs à qui tout est imposé.
Par ailleurs je dois dire que ce dont je parle au niveau du VTC, c'est ce que j'ai entendu dire de droite de gauche car n'en fréquentant pas, je ne suis pas réellement informé sur la question.
Dernière édition par Raisonnable le 25 Juin 2015, 20:25, édité 5 fois.
"Laisse tomber papy, tu n'peux rien contre la génétique, je suis programmé pour la vitesse"
Avatar de l’utilisateur
Raisonnable
Boulet
 
Messages: 1753
Inscription: 19 Juin 2004, 17:21
Localisation: Meaux

Re: taxi - VTC

Messagede Raisonnable » 25 Juin 2015, 20:18

Ravioliv a écrit:Par contre ce qui est spécifique a la France (tout au moins Paris pour etre honnete) , de mon expérience de client, comparé à des pays comme l’Angleterre, la Norvège, le Japon l’Espagne…, c’est la mediocrité du service…( caisse pourraves entretenues au strict minimum, chauffeur mal poli, prise en charge « si ca me chante »…

Cette médiocrité du service a toujours existé mais plus à titre occasionnel, quand on te lit on a l'impression que c'est systématique, soit ça c'est beaucoup dégradé depuis que j'ai quitté le parisien ( 2006), soit tu exagères...
Ravioliv a écrit:Je suis pour empecher la concurrence deloyale, mais aussi pour un nivellement par le haut qui n’est possible que par la mise en concurrence et non le monopole qui donne a peu pres tous les droits….

Mais le taxi n'est pas un monopole, il y a une dizaines de grosses compagnies et pleins de petites qui proposent leurs services et ils sont concurrents , ils tentent des proposer des prestations meilleurs pour gratter quelques" parts de marché". Ils dépendent de la même réglementation, celle du taxi, mais se bagarrent entres elles.
Pour être clair je suis clairement opposé à cette situation actuelle qui permet à 2 ou 3 réglementations différentes de pratiquer quasiment la même activité. Taxi et VTC et auront du mal à cohabiter, et pas uniquement parce qu'ils sont concurrents mais parce qu'ils ne dépendent pas de la même réglementations. Imagine demain que le constructeur automobile X n'a pas à tester ses autos au crash test, que Y lui peut ne pas payer de taxes, que Z a le droit de faire fonctionner ces autos au fuel domestique. C'est le bordel forcément car la loi doit être la même pour tous.
Rafraîchir le taxi est indispensable, mais lui mettre à côté les VTC c'est inévitablement des sources de conflits, et si là dessus tu rajoutes des particuliers qui ont encore moins de règles, on est sûr que tout le monde va bientôt crever la dalle.
"Laisse tomber papy, tu n'peux rien contre la génétique, je suis programmé pour la vitesse"
Avatar de l’utilisateur
Raisonnable
Boulet
 
Messages: 1753
Inscription: 19 Juin 2004, 17:21
Localisation: Meaux

Re: taxi - VTC

Messagede Ravioliv » 26 Juin 2015, 20:07

Raisonnable a écrit:Cette médiocrité du service a toujours existé mais plus à titre occasionnel, quand on te lit on a l'impression que c'est systématique, soit ça c'est beaucoup dégradé depuis que j'ai quitté le parisien ( 2006), soit tu exagères...

Tu connais comme moi la regle d'or du service client je pense...ca prend beaucoup de temps pour construire une bonne image mais il suffit de peu pour la detruire. ;)
Donc non je n'ai pas systematiquement été traité comme un chien avec les taxis mais:
1- ca n'a jamais été au niveau delivré par les VTC ( genre le chauffeur de taxi sympa qui fait la causette et pose 2 ou 3 questions, mais bon toujours un peu "grande gueule" quand meme....
2- en VTC je suis a 100% en score de satisfation, aucun faux pas et surtout le sentiment d'etre traité comme un client "premium" sans forcément payer plus cher....

Raisonnable a écrit:Mais le taxi n'est pas un monopole, il y a une dizaines de grosses compagnies et pleins de petites qui proposent leurs services et ils sont concurrents , ils tentent des proposer des prestations meilleurs pour gratter quelques" parts de marché". Ils dépendent de la même réglementation, celle du taxi, mais se bagarrent entres elles.
Pour être clair je suis clairement opposé à cette situation actuelle qui permet à 2 ou 3 réglementations différentes de pratiquer quasiment la même activité. Taxi et VTC et auront du mal à cohabiter, et pas uniquement parce qu'ils sont concurrents mais parce qu'ils ne dépendent pas de la même réglementations. Imagine demain que le constructeur automobile X n'a pas à tester ses autos au crash test, que Y lui peut ne pas payer de taxes, que Z a le droit de faire fonctionner ces autos au fuel domestique. C'est le bordel forcément car la loi doit être la même pour tous.
Rafraîchir le taxi est indispensable, mais lui mettre à côté les VTC c'est inévitablement des sources de conflits, et si là dessus tu rajoutes des particuliers qui ont encore moins de règles, on est sûr que tout le monde va bientôt crever la dalle.

Je suis pas contre faire le menage et que empecher la concurence deloyale. D'un autre coté aux chauffeurs de remonter le niveau de service pour redorer leur image. Et vu ce qu'on a vu cette semaine ( periph bloqué a coup de pneus brulés, prise en otage des voyageurs aux aeroport, voir agression physique :31: , a priori c'est assez mal engagé....
“When you see the tree you're about to hit, it's called understeer. When you can only hear and feel it, it's oversteer”
Walter Rohrl


Image
Avatar de l’utilisateur
Ravioliv
Boulet
 
Messages: 7888
Inscription: 17 Juin 2004, 07:19

Suivante

Retourner vers Parlagement

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron