Quand un Boulet (moi) fait de la mécanique...

Le forum du Supervroum !

Quand un Boulet (moi) fait de la mécanique...

Messagede Joe » 28 Juin 2013, 21:02

Salut,

Dans la série : je sais diagnostiquer une panne, je postule au grand concours National des boulets.

Depuis quelques temps, avec mon Solex-de-mes-14-ans fraichement remonté, je fais régulièrement des Reunes jusqu'à la boulangerie.
J'ai constaté qu'il marchait mieux avec le starter à 50%, mais comme il est stock, j'ai renoncé à mettre un gicleur plus gros, pensant que le problème venait d'ailleurs.... :36:

Après une lecture approfondie de la notice d'origine, qui inclut une méthode (ultra bien foutue) de recherche de panne, j'en arrive à une prise d'air, vraisemblablement sur le joint de carter (vilo).
En effet, il est précisé de l'enduire de graisse avant remontage... et je l'ai remonté à sec...

Je précise que "le mieux étant l'ennemi du bien", ça fait bien 6 mois que je roule avec de plus en plus de starter, pour atteindre mes 30 km/h réglementaires sur le plat (32 gps en léger faux-plat descendant).

Récemment enhardi par une réparation de la rotule d'échappement avec une canette de Coca taillée en lamelles, je vais acheter un joint (là où je faisais entretenir mes mobs, rien n'a changé, un vrai bonheur :love: )

En démontant, je découvre que ce que j'avais pris pour une fuite sur ce maudit joint venait en fait d'un suintement sur le retour de la pompe à essence...
Mais comme j'avais déjà tout démonté (ou presque), je sors la moitié du carter pour accéder au joint.

Et là, c'est le drame, le carter est rempli d'un dépôt noir et souple, un peu comme du joint loctite noir qui se serait décomposé... un peu comme celui que j'ai mis pour fixer les goujons du cylindre (re-taraudés car foirés quand j'était jeune... faut croire qu'il n'aimait pas le 55 km/h (compteur bagnole) répété, en descente :31: ).

Heureusement, seul le piston est légèrement marqué, mais le cylindre (fonte) lui, n'a rien.

J'inspecte à la loupe tous les joints pour trouver le coupable... mais rien de probant...

Après avoir nettoyé, je me dis que c'est moi qui ait mis du joint par mégarde au remontage, qu'il s'est décomposé et que ça ne le fera plus...

Au moment de remettre en route (2 bonnes heures de taf plus tard), je me suis dit qu'au point où j'en étais, j'allais regarder le filtre à air, histoire de finir sur une note positive (la sensation de démonter un truc qui va forcément bien, et que donc ce sera juste pour le plaisir du geste).

Et là, stupeur, le filtre à air à disparu à 50% (mousse noire)... il s'est purement et simplement désagrégé, et a été aspiré dans le moteur :ooo:

J'ai donc résolu deux énigmes :
- il tournait trop pauvre car à moitié sans filtre à air
- le dépôt du carter était donc les restes du filtre à air


Tout content, je me bats 20mn avec le câble d'accélérateur pour le régler (une vraie merde, soit dit en passant), et je remets en route.

Comme j'ai remis de l'huile pure (vilo, et piston) pour le remontage, j'enfume toute ma rue à force de faire des allers-retours, et doit m'arrêter tellement l'odeur est insoutenable...

Là, nouveau drame de la soirée, il n'avance pas, un vrai poumon... j'hésite à sortir mon GPS pour vérifier que ce n'est pas dans ma tête, mais non, décidément il se traine lamenteusement dans un nuage qui pique les yeux....

Je me dis que là c'est la fin, et qu'il ne marchera plus jamais avec son moteur d'origine.... snif :'(

Le mieux étant l'énemi du bien (deuxième), je dérègle mon câble d'accélérateur en me disant que si ça se trouve, il n'ouvre pas complètement...

Bonheur, joie, presque pipi dans le caleçon, il remarche comme avant, mais avec encore un peu plus de starter :D


Je ne pense pas demander une prise en charge par Motobécane pour cause de filtre défectueux (ou ne supportant pas aussi bien la conservation que celui de "mon" autre Solex, qui est de 1967 et qui est toujours, lui, en un seul morceau (évidemment j'ai vérifié :42: )).

Mais quand même, pour 6 €uros (le prix du joint), j'ai passé une soirée riche en rebondissements, joie, tristesse, perplexité... bref, moins cher qu'un ciné, les mains parfaitement dégueulasses et qui puent le mélange en prime :45:

Merci d'avoir lu, ça m'a un peu défoulé de l'avoir écrit :wow:

a+
Joe
Light is Right || Heavy is Cool :D
"Knowledge is what you get when you read the directions, experience is what you get when you don't." - Unknown
https://www.youtube.com/user/Supervroum91
Avatar de l’utilisateur
Joe
Boulet
 
Messages: 7688
Inscription: 17 Juin 2004, 06:40
Localisation: Une roue sur le vibreur...

Re: Quand un Boulet (moi) fait de la mécanique...

Messagede b-boy » 29 Juin 2013, 15:13

:lol: :beer:
Image
Track toy: megane GT3 RS! :-D
Avatar de l’utilisateur
b-boy
Boulet
 
Messages: 6224
Inscription: 17 Juin 2004, 07:37

Re: Quand un Boulet (moi) fait de la mécanique...

Messagede caid » 29 Juin 2013, 20:46

Les histoires de tonton joe :love:
120 => 215 => 240 => 250 => 300 => to be continued
Avatar de l’utilisateur
caid
Boulet
 
Messages: 2020
Inscription: 17 Juin 2004, 08:40
Localisation: Eure et loire

Re: Quand un Boulet (moi) fait de la mécanique...

Messagede Raisonnable » 29 Juin 2013, 21:11

Tu voudrais pas venir réparer ma tondeuse à gazon? C'est une auto-tracté (je crois que ça se dit comme ça) elle tond en faisant un bruit bizarre et elle tracte plus.
"Laisse tomber papy, tu n'peux rien contre la génétique, je suis programmé pour la vitesse"
Avatar de l’utilisateur
Raisonnable
Boulet
 
Messages: 1754
Inscription: 19 Juin 2004, 17:21
Localisation: Meaux

Re: Quand un Boulet (moi) fait de la mécanique...

Messagede MaliB » 30 Juin 2013, 09:47

Excellent :lol2:
L'histoire ne dit pas si tu avais un filtre à air de rechange :eek: :D
Avatar de l’utilisateur
MaliB
Boulet
 
Messages: 449
Inscription: 20 Mai 2010, 20:02

Re: Quand un Boulet (moi) fait de la mécanique...

Messagede Ravioliv » 30 Juin 2013, 19:37

enorme!
c'est moche de vieillir :D
“When you see the tree you're about to hit, it's called understeer. When you can only hear and feel it, it's oversteer”
Walter Rohrl


Image
Avatar de l’utilisateur
Ravioliv
Boulet
 
Messages: 7919
Inscription: 17 Juin 2004, 07:19

Re: Quand un Boulet (moi) fait de la mécanique...

Messagede Joe » 01 Juil 2013, 00:45

Ravioliv a écrit:enorme!
c'est moche de vieillir :D

Va chier :D

Et non, je n'avais pas de filtre de rechange.... j'ai été en chercher un Samedi, et là, reledrame, ça marchait pas mieux :beer: .

Pour vous donner le fin mot de la suite (vous suivez toujours) de l'histoire, je pense que je vais démonter la pompe à essence, car :
- après changement du filtre à air, toujours aucune patate et obligé de rouler starter au max pour qu'il avance (sinon il cale).
- c'était tout "simplement" le filtre à essence du réservoir qui étaient en partie bouché (nettoyé il y a 6 mois, mais du dépôt résiduel est repassé par là :oops: ).
- maintenant il remarche, mais avec le starter à moitié (bref, comme avant que j'y passe 6 bonnes heures en cumulé :mdr: ), et en toute logique : si réservoir bouché = starter à fond, pompe à essence faiblarde = starter à moitié (oui, je sais, c'est un peu facile comme raccourci mais il est tôt :bof: )



Raiso, la tondeuse m'a refait le même coup qu'en 2012, sauf que là j'ai gagné un peu de temps en tronçonnant ma rallonge sans passer par le processus compliqué décrit ci-dessous, mais j'ai quand même eu un jardin "Punk" une partie de la journée d'hier :mdr:

Tout ça pour te dire que je compatis, mais que, malheureusement, je n'ai pas le "fluide réparant" pour les tondeuses (ni pour les Solex :shock: ...)

Joe a écrit:Allez, j'y vais de mon histoire de tondeuse électrique,

Première tonte de la saison 2012, j'y vais doucement histoire de pas dégrader les pneus avant la mi-course

Cette conne s'arrête sans prévenir : pour tester sa motricité latérale, et lui rappeler qui c'est le pôatron, je lui met un bon coup de pompe dans le bide

Elle redémarre
Et elle s'arrête : 5 coups de pompe plus tard, elle veut plus, j'en déduis que la limite d'adhérence d'un connecteur ou d'une soudure est atteinte bien avant la saturation centrifugée du pneu.

Je la démonte, ne trouve rien qui pue, la remonte, lui remet un grand coup de pompe (pour rien, juste parce qu'elle me les brisait), elle démarre mais une fumée blanche sort tout de suite de la poignée l'accélérateur

Une tondeuse blessée étant réputée dangeureuse, je la finis avec un grand coup de... non, pour varier, je l'ai lancée (ça faisait pas loin d'une heure que j'étais au milieu de mon jardin à moitié tondu, et ça commençait à me chatouiller légèrement) très loin, en fait jusque dans ma voiture.

J'ai tenté un lancé unique sur sol à faible adhérence pour parcourir 10m : de l'entrée de Casto jusqu'à la zone de recyclage des objets électroniques.
Le défaut d'équilibre de l'ensemble, en dépit d'une inertie polaire parfaite, a généré une dérive impossible à contenir (en même temps j'étais pas dessus) qui a positivement agacé le vigile qui se trouvait là.

Après lui avoir expliqué la situation, on a copieusement insulté la tondeuse ensemble, et on est devenu copain.

J'achète donc une nouvelle tondeuse.
Installé dans mon garage, j'entreprends de la monter, enfin plutôt de la finir, parce que dans la boîte, y'a tout, mais c'est pas finit, un peu comme une Lotus en fait !

45 minutes plus tard, la mise en route et là... ben rien.
Mon pied me démange, mais elle me supplie de l'épargner, alors je crie, pour évacuer... ça ne marche pas.

Je repense à tous ces posts techniques sur MySpeedster, réflexion, introspection de la méthode de diag... bingo, je change de prise électrique... rien
Alors je change de rallonge électrique, comme ça, au feeling et... elle démarre.

Sans rien dire, sans rien faire de désagréable, je l'ai laissée là, sur place.

Arrivé en courant à Casto, j'ai déclaré ma flamme et présenté mes excuses à ma tondeuse, devant le regard ébahi des caissières, attendri de mon copain le vigile.

La procédure de reprise de la nouvelle calée avec le vendeur (en mode : "je passe pour un gros con bien naze vol. 1"), je ramène la vieille chez moi, puis la neuve chez Casto, je rachète une rallonge (pas envie de prendre le risque de changer que la prise... oui c'était la prise mais bon, pas envie, c'est tout).

Nous voilà prêts pour un déferlement d'amour dans l'herbe, comme au bon vieux temps !

C'est là que l'orage a commencé, et que j'ai eu mon premier jardin Punk Gurk
Light is Right || Heavy is Cool :D
"Knowledge is what you get when you read the directions, experience is what you get when you don't." - Unknown
https://www.youtube.com/user/Supervroum91
Avatar de l’utilisateur
Joe
Boulet
 
Messages: 7688
Inscription: 17 Juin 2004, 06:40
Localisation: Une roue sur le vibreur...

Re: Quand un Boulet (moi) fait de la mécanique...

Messagede Air-one » 02 Juil 2013, 07:22

Joe[quote="Joe a écrit:Allez, j'y vais de mon histoire de tondeuse électrique,

Première tonte de la saison 2012, j'y vais doucement histoire de pas dégrader les pneus avant la mi-course

Cette conne s'arrête sans prévenir : pour tester sa motricité latérale, et lui rappeler qui c'est le pôatron, je lui met un bon coup de pompe dans le bide

Elle redémarre
Et elle s'arrête : 5 coups de pompe plus tard, elle veut plus, j'en déduis que la limite d'adhérence d'un connecteur ou d'une soudure est atteinte bien avant la saturation centrifugée du pneu.

Je la démonte, ne trouve rien qui pue, la remonte, lui remet un grand coup de pompe (pour rien, juste parce qu'elle me les brisait), elle démarre mais une fumée blanche sort tout de suite de la poignée l'accélérateur

Une tondeuse blessée étant réputée dangeureuse, je la finis avec un grand coup de... non, pour varier, je l'ai lancée (ça faisait pas loin d'une heure que j'étais au milieu de mon jardin à moitié tondu, et ça commençait à me chatouiller légèrement) très loin, en fait jusque dans ma voiture.

J'ai tenté un lancé unique sur sol à faible adhérence pour parcourir 10m : de l'entrée de Casto jusqu'à la zone de recyclage des objets électroniques.
Le défaut d'équilibre de l'ensemble, en dépit d'une inertie polaire parfaite, a généré une dérive impossible à contenir (en même temps j'étais pas dessus) qui a positivement agacé le vigile qui se trouvait là.

Après lui avoir expliqué la situation, on a copieusement insulté la tondeuse ensemble, et on est devenu copain.

J'achète donc une nouvelle tondeuse.
Installé dans mon garage, j'entreprends de la monter, enfin plutôt de la finir, parce que dans la boîte, y'a tout, mais c'est pas finit, un peu comme une Lotus en fait !

45 minutes plus tard, la mise en route et là... ben rien.
Mon pied me démange, mais elle me supplie de l'épargner, alors je crie, pour évacuer... ça ne marche pas.

Je repense à tous ces posts techniques sur MySpeedster, réflexion, introspection de la méthode de diag... bingo, je change de prise électrique... rien
Alors je change de rallonge électrique, comme ça, au feeling et... elle démarre.

Sans rien dire, sans rien faire de désagréable, je l'ai laissée là, sur place.

Arrivé en courant à Casto, j'ai déclaré ma flamme et présenté mes excuses à ma tondeuse, devant le regard ébahi des caissières, attendri de mon copain le vigile.

La procédure de reprise de la nouvelle calée avec le vendeur (en mode : "je passe pour un gros con bien naze vol. 1"), je ramène la vieille chez moi, puis la neuve chez Casto, je rachète une rallonge (pas envie de prendre le risque de changer que la prise... oui c'était la prise mais bon, pas envie, c'est tout).

Nous voilà prêts pour un déferlement d'amour dans l'herbe, comme au bon vieux temps !

C'est là que l'orage a commencé, et que j'ai eu mon premier jardin Punk Gurk


:D

Pinaise, j'avais l'impression de t'accompagner tellement c'est bien raconté !

Pour le solex, j'ai l'mprression que c'est vendu avec les "je démonte tout pour me rendre compte que c'est une erdouille de rien du tout ..."

=> sur mon 5000, après quelques mois d'inactivité, impossible de redémarrer (ça m'a fait faire du sport en tous cas !)
Tant que j'y étais (solex récup dans une poubelle, complet ... ouais, je confirme mon côté manouche, une fois de plus :35: ), j'ai démonté complètement le moteur pour voir à quoi ça ressemble là dedans

à chaque démontage, y a besoin d'un nouvel hélicoïl, non ? un filet de vis de culasse parti avec la vis !
Après remontage propre (je me surprends encore aujourd'hui de la propreté de ce remontage !), pas possible de redémarrer (allumage réglé, ... tout qui va bien).

Un pote me demande si la pompe à essence serait pas collée ... bah j'avais pas regardé ... une bille de cartouche d'encre plus tard, la bestiole roulait et fumait (un peu bleu, le mélange était un peu riche)
776 cv au garage ... le tout réparti sur 9 engins motorisés !
Avatar de l’utilisateur
Air-one
Boulet
 
Messages: 756
Inscription: 28 Oct 2011, 08:33

Re: Quand un Boulet (moi) fait de la mécanique...

Messagede grumly2000 » 02 Juil 2013, 22:36

:mdr:
A propos des configs qui vont bien sur le sec...
Le jour où un mec te double avant une courbe et freine devant ton pif, tu iras expliquer à l'assureur pourquoi dans un virage tu es venu percuter le mec de devant avec l'arrière de ta bagnole...
Avatar de l’utilisateur
grumly2000
Boulet
 
Messages: 4516
Inscription: 17 Juin 2004, 07:23
Localisation: Ile de France


Retourner vers Supervroum

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron